Yab content


Donc par personne, la matière première:

- 2 cl (eh oui faut mesurer cela au cl près) de rhum blanc

- 2 cl de Fine Napoléon (ça c'est pour faire explosif)

- 1 cuillère à café de jus de citron

- 2 cl de sirop de framboise (avec de la fraise c'est pas aussi bon)

Avec tout cela :

- Givrer les verres au curaçao bleu (c'est pas la peine de faire cela avec l'index comme expliqué dans la recette précédente, garder l'index pour la suite)

- le décorer avec une rondelle de carambolle ( ou de ce que vous voudrez enfin de compte),

- Mettre quelques glaçons dans le shaker ajouter les ingrédients, remuer vigoureusement 30 secondes sur l'air de "Allons tir pas le cabot dans la fesse....!" (célèbre chanson paillarde réunionnaise ;-))))), titre intraduisible.

- Remplir les verres à coquetèle.

ATTENTION: (j'prends mes précautions) je l'ai personnellement vérifié ce coquetèle à un effet redoutable sur les hormones de nos compagnes (comme c'est bien dit).

Il s'agit donc d'un coquetèle à consommer à deux (si on veut des résultats comme j'vous avais prévenu) harmonieux les résultats ;-)).

Quelques explications sur certains termes:

- Yab: dans le jargon réunionnais le mot Yab s'applique à une partie de la population blanche vivant dans les hauts de l'île (dans le sens altitude), on dit aussi "petits blancs des hauts", ces "petits blancs" font partie des habitants les plus pauvres de l'île (au sens économique).

- Carambole: c'est le fruit du caramboulier (eh he!!!) z'auriez pas deviné, non? Ces fruits sont des baies de la grosseur d'une poire avec des cotés marqués (comme les faces d'un dé) de couleur jaune quand c'est mûr, riche en vitamine C et en acide oxalique. L'arbre est cultivé à la Réunion et à Maurice originaire de malaisie son nom scientifique : Averrhoa carambola.


Cette recette provient du site "Les Coquetels du Café du Coin", sur http://www.demey.org/coktails/